La nature des choses

François Des Ligneris - Domaine le Champs des Murailles et Domaine la Nature des Choses

François Des Lignerisest est un homme aux multiples vies, reliées par le fil de l'émotion, du partage, du bon… un poète, un magicien !
Sa famille possédait le Château Soutard à Saint-Emilion depuis plusieurs générations.
Après des études d'architecte, il revint sur les terres familiales dans les années 1970, en tant qu'ouvrier agricole.
Il s’occupa de la vigne, apprit le travail de vigneron.
Un apprentissage qui lui permit de reprendre les rênes du domaine.
Cet esthète transforma le château en un lieu d’exception, d’art et de culture mêlant des artistes et écrivains, tout en s’occupant de son Saint Emilion Premier Cru Classé.
François était – et est toujours – « un rebelle par respect des règles ».
Il ne supporte pas le paraître outrancier et indécent. « Trop de valeurs ont été abandonnées au profit du profit ».
Il dénonça la Parkérisation des vins,
« qui bouleverse les repères beaux, bouleversants, lumineux. Nos crus avaient de la personnalité.
J’aimais la vibration qui émanait de chacun, avec son histoire et son parcours, inspiré par la nature du sol.» 
Parallèlement, en 1987, François créa une auberge.
Il imagina LE lieu qui serait convivial, le premier lieu où l’on serait libre de manger une assiette et boire du vin au verre !

Et du vin de partout ! « Un lieu où le vin est un lien. » Un nouveau Concept est né… A Saint-Emilion !
Pari très audacieux ! Voir scandaleux pour certains… Servir d’autres vins que le bordeaux !
Un crime !Le vendredi 13 février 1987, l’Envers du Décor vit le jour.
Il devint aubergiste-vigneron avec la complicité de Pascal Fauvel.
Ce lieu, qui cassa les codes en vigueur, le rêve de François, devint l’endroit incontournable à Saint-Emilion.
On pouvait y croiser des convives venus du monde entier…
Après 30 ans d’ouverture, le restaurant changera de mains.
En 2002, il acheta des vignes dans les Corbières, à Fabrezan, Le Champs des Murailles.
Situé au milieu de la garrigue, le lieu était naturellement préservé.
François cultiva les vignes le plus naturellement possible.
En 2006, des problèmes familiaux l’ont amené à se défaire du Château Soutard.
Un réel coup au cœur pour cette grande âme…
Impossible de ne plus prendre soin des vignes, d’abandonner sa passion.
En 2003, Il trouva un petit domaine, dans l’Entre Deux Mers, proche de Saint-Emilion.
Il le baptisera « La Nature des choses ».
Il réduira la surface et ne gardera que les meilleures parcelles, afin de pouvoir réaliser un travail méticuleux.
Il obtiendra la certification Bio.
Ces bouteilles ont la mention « maison » son engagement RESPECT
(Répertoire Elémentaire de Simples Pratiques Environnementales, Culturelles et Techniques).

close

Wishlist