Glen Moray

Glen Moray fait partie des plus anciennes distilleries du Speyside,
une région bénie des dieux pour tous les producteurs de malt.
Si elle a été inaugurée en 1897, ses deux premiers alambics ont été installés dans le joli village d'Elgin,
au sein d'une ancienne brasserie datant de 1815.
Surnommé le "grenier de l'écosse", le Speyside est connu pour la qualité de son orge mais également pour la pureté de son eau comme celle du Loch Lossie,
sur les bords duquel est implantée la distillerie.
Deux éléments essentiels dans la production de whisky. Chez Glen Moray, en plus de la qualité des matiéres premiéres,
on est également fidéle au savoir-faire ancestral transmis de génération en génération. D'ailleurs,
comme se plait é le souligner Graham Coull, le directeur de la distillerie, peu de choses ont changé en cent dix-neuf ans.
Pour preuve, il est seulement le cinquiéme directeur de Glen Moray et les deux derniers dirigeants sont respectivement
restés en poste pendant quarantesept ans et quarante-quatre ans.
Comme ses prédécesseurs, il est trés attaché au caractére fruité du distillat.
Un style que l'on doit aux trois variétés d'orge, Optic, Oxbridge et Concerto, qui entrent dans la composition du wash, et é la distillation.
En la matiére, Glen Moray est équipée de deux wash stills d'une capacité de 9 500 litres et de trois spirit stills de 5 500 litres.
L'autre étape importante dans l'élaboration d'un single malt, c'est le vieillissement.
Contrairement é beaucoup d'autres distilleries, tous les féts de Glen Moray sont stockés sur place dans les chais
traditionnels en terre battue de la distillerie afin de conserver les atouts et la typicité des malts.
Un choix en grande partie lié au climat du Speyside,
plus sec que le reste de l'écosse. Et si les anciens féts de bourbon y sont privilégiés pour développer des notes de miel et d'épices,
on trouve également des ex-féts de xérés connus pour apporter de la complexité et donner une belle longueur en bouche.

close

Wishlist